Blog Detail

carte grise

Changer sa carte grise par internet : c’est facile !

04 Oct 19
Morgan
No Comments

Chaque voiture mise en circulation a pour obligation d’avoir une carte d’immatriculation valide et à jour. Toutefois, le calcul du tarif d’une carte grise a des chances de changer en fonction de plusieurs critères.

Facilité et rapidité

Il est maintenant possible d’effectuer une demande de certificat d’immatriculation sur Internet grâce à des sites agréés. Ces derniers sont faciles d’utilisation et propose des calculs clairs afin d’offrir une tarification quasi immédiate, un vrai plus pour les propriétaires automobiles.

Faire une demande de carte grise sur Internet

Depuis 2017, chaque guichet physique prenant en charge les demandes de carte grise sont fermés par ordre du Ministère de l’Intérieur, il est donc obligatoire de faire la démarche en ligne sur des sites comme celui-ci : https://cartegrise-paris.com/prix-carte-grise/.
Évidemment cette obligation touche l’ensemble des véhicules motorisés qu’ils soient sur 2 ou sur 4 roues. Chaque propriétaire a pour obligation de faire immatriculer son véhicule pour justifier la possession du véhicule en question.

C’est pourquoi il faut changer la carte grise après l’achat d’un véhicule, peu importe lequel.

Quel est le prix d’une carte grise ?

Le prix d’une carte grise est calculé en fonction du prix de l’unité du cheval fiscal de la voiture en question, tout en prenant en compte que ce tarif est différent en fonction des régions.
Ce tarif peut varier du simple au double avec par exemple la Corse à 27€ et 51,2€ pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
On remarque en moyenne qu’il faut débourser environ 40€ en France.
Enfin, pour vous donner une meilleure idée du prix d’une carte grise, vous devez prendre en compte le prix de différentes taxes et les ajouter les unes aux autres. Parmi celles-ci, on retrouve par exemple la taxe de formation professionnelle qui change selon la masse totale en charge du véhicule, mais aussi la taxe sur les véhicules polluants qui comprend l’écotaxe et la taxe CO2.