Le permis AM est-il obligatoire pour un scooter ? Et avoir une assurance

Si vous êtes en possession du permis voiture, le fameux permis B, ou bien que vous êtes né avant l’année 1987, vous n’êtes pas obligé d’avoir le permis AM (anciennement BSR) pour conduire un scooter (de 50 cc évidemment, pas pour les plus grosses cylindrées).

Assurance scooter qui ne demande pas le BSR/permis AM

En fonction de ces critères là, toutes les assurances (à ma connaissance) pourrons vous proposer de protéger votre véhicule, son conducteur, mais également les autres usagers de la route en fonction de vos besoins et de l’offre souscrite. Du plus avec le tout risques ou minimum avec l’assurance scooter au tiers.
Donc le Brevet de Sécurité Routière, maintenant totalement remplacé par le permis AM depuis 7 années maintenant est nécessaire pour conduire un scooter, et donc pour pouvoir l’assurer. C’est une obligation pour respecter la loi et conduire votre scooter sur la route.
Si vous n’avez pas de permis valable, et si vous êtes né après 1987, vous devrez le passer et suivre les 7h de formation, puis passer l’ASSR et réussir l’examen de niveau 1, puis l’examen de niveau 2.

Assurance scooter en ligne

N’hésitez pas à demander des devis en ligne, comparer les offres et faire jouer la concurrence. Vous pourrez profiter d’un regroupement d’assurance ou d’offres de bienvenue.

Assurance scooter 50 Macif

La Macif propose des assurances pour scooter électrique et scooter thermique, que vous soyez une jeune conducteur ou un conducteur expérimenté et vous propose de profiter d’un tarif avantageux tout en appliquant votre bonus automobile si celui-ci est plus intéressant pour vous.

Assurance scooter 50cc MAAF

Trois formules sont proposées pour vous assurer ici, de la simple responsabilité civile obligatoire à l’offre tout compris, remboursant même le casque en cas d’accident. Faites le point en ligne ou en appelant le numéro vers proposé sur le site de la MAAF.

Évidemment, il existe un grand nombre d’assureur, je vous laisse comparer cela avec votre assureur habituel et avec les offres du moment.

Quelles sont les choses supplémentaires et obligatoires pour conduire un scooter ?

Pour pouvoir circuler sur les routes françaises avec un véhicule terrestre motorisé, plus connu sous le nom de moto ou de scooter, vous devez être en possession de plusieurs choses et ce de façon obligatoire :

  • un casque homologué : en cas d’absence, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 750 € et le retrait éventuel de 3 points sur le permis de conduire.
  • un gilet à haute visibilité : Vous risquez une amende de 38 €. Vous n’êtes pas obligé de le porter en continu, mais il est obligatoire en cas d’immobilisation de votre deux roues. D’ailleurs, si vous ne le portez pas, dans ce cas l’amende peut grimper jusqu’à 750 €.
  • Des gants homologués : vous risquez une amende de 450 € et un point sur votre permis.
  • Un éclairage fonctionnel : Vous risquez une amende de 450 €, mais cette fois pas de retrait de point.



Attention le casque, les gants et le gilet doivent être portés également par vos passagers. Sachez enfin que le plus souvent et fort heureusement les amendes sont plutôt forfaitaires. Ainsi, une amende pour le non-port du casque est de 135 euros. Il est à noter qu’aucune tenue n’est recommandée pour rouler en scooter, mais le tee shirt et les tongs ne sont vraiment pas une bonne idée, même pour faire quelques centaines de mètres et vous rendre à la plage.


Il reste encore une chose obligatoire : par le simple fait de posséder un scooter, même si ce dernier est dans votre garage et que vous n’avez pas encore votre permis de conduire ou votre BSR : vous devez avoir une assurance ! Il est plus que conseillé de bien étudier les différentes offres, car même s’il s’agit d’une assurance, les protections et les services sont bien différents de ceux d’une voiture.
Vous pourrez bien entendu avoir une assurance responsabilité civile ou un remorquage en cas de panne ou d’accident, même devant chez vous. Par contre, certaines assurances pour scooter vous offriront :

  • une formule de remboursement de vos équipements obligatoires
  • une formule en cas de dommages corporels du conducteur, que vous soyez responsable ou pas (avec ou sans tiers responsable)
  • une formule qui remboursera à neuf votre scooter, que vous ayez un tmax ou un vespa
  • une formule protection juridique, pour défendre au mieux vos intérêts en cas de sinistre avec délit de fuite de la partie adverse par exemple.