Blog Detail

L’impact du Brexit sur l’automobile

28 Juin 16
Morgan
No Comments

Coup de tonnerre vendredi avec l’annonce officielle du Brexit. Inquiétude en Europe, au Royaume Uni et plus globalement dans le monde où les Bourses s’affolent. Plusieurs analyses, points de vues… sur le sujet, mais personne ne connait les dégâts généré par ce référendum anglais.

Un impact certain sur le secteur auto anglais

Lorsque l’Angleterre quitte l’Union européenne, l’automobile le sent passer, avec des cotations en Bourse qui chute, comme pour Jaguar et Land Rover. Bien qu’appartenant à l’Indien Tata, elles restent fabriquées outre-Manche.

brexit

Avant le vote, les deux constructeurs avaient annoncés qu’ils perdraient 1,5 milliards d’Euros en 4 ans si le Royaume Uni sortait de l’Union Européenne.
C’était annoncé, mais la note reste tout de même salée, surtout avec des prix annoncés dans une Livre dévaluée.

D’autres constructeurs seront touchés

Nissan est une autre victime de ce Brexit avec son énorme usine de Sunderland qui sort 500 000 voitures de ses portes année après année.

Idem Toyota dans son usine de Burnaston… Si l’on ajoute à cela les principales marques qui vendent dans le pays comme Opel (Vauxhall), Renault et Peugeot qui ont particulièrement soufferts aux ouvertures des Bourses.

Néanmoins, les britanniques vont continuer d’acheter des voitures, ce n’est pas l’apocalypse. Toutefois rien n’est moins sûr concernant la fabrication… certains constructeurs pourraient être tenté de plier bagages vers de meilleurs contrées.